Le mot du maire

Francois Stefani
La laïcité inscrite à l’article 1er de notre Constitution garantit la liberté de conscience, la liberté de croire ou de ne pas croire et même de changer d’opinion.

Cette liberté d’expression a conduit au mois d’octobre à 2 attentats, le 16 à Conflans Sainte Honorine et le 26 à Nice. Soutenons nos institutions dans nos écoles ; défendons nos libertés pour permettre à nos enfants d’acquérir les règles de la vie en société tout en construisant leur esprit critique.

Notre liberté a encore été mise à mal par ce « reconfinement » décidé le 29 octobre afin de faire face à la crise sanitaire qui vient à nouveau perturber notre quotidien. La santé doit demeurer la priorité pour tous mais nous considérons que la décision de fermer les petits commerces dits « non essentiels » est injuste. L’équipe municipale a décidé d’interpeller nos dirigeants afin d’assouplir cette mesure.

Ne négligeons pas les mesures de prévention, surtout le port du masque, nous sommes tous concernés par les gestes barrière, seul moyen d’agir pour nous protéger et protéger notre entourage.

Le service public, l’entraide et la solidarité sont les valeurs que nous entendons soutenir pour maintenir notre modèle républicain. Forts de l’expérience acquise lors du 1er confinement, nous continuerons à assurer les missions qui sont les nôtres.

Vous pouvez compter sur notre écoute et sur notre soutien